Aller au menu | Aller au contenu | Aller aux commentaires | Aller au pied de page
Ville de Québec

"Un homme libre, c'est quelqu'un qui tente ce qu'il a envie de faire."

Le Québec vu par TF1, acte 2

le 06/01/2014 à 21:46 - terre Québec   nuage -6 °C / -14 °C

Ça n'est rien de moins que le ministre québécois du tourisme qui s'est senti obligé de répondre au reportage de TF1 dont je vous parlais il y a quelques jours.

Même s'il se réjouit que des journalistes étrangers viennent tourner à Québec, pour lui ce reportage est un condensé de préjugés qu'il faut combattre. C'est une réaction un poil exagéré mais pas dénuée de tous sens.

Des erreurs à éviter

Il y a des erreurs et maladresses dans ce reportage. Premièrement dire que Québec est recouvert par la neige 8 mois par an est une énormité. Les premiers et les derniers flocons de l'année tombent ici en même temps que dans le nord de la France, c'est à dire plus ou moins entre fin octobre et début mars. La justification du journaliste est tout aussi mauvaise, il se serai basé sur ce qu'il a entendu lors d'un précédent reportage à Val d'Or, bien plus au nord de Québec. C'est comme parler du climat de Paris en se basant sur ce qu'on a vécu à Montpellier, ça n'a strictement rien à voir.

Ensuite commencer le reportage par les chiens de traîneau est une grosse maladresse. Cette image est pour le moins caricaturale. Ce serai comme commencer un reportage sur la France avec l'image d'un homme portant des bretelles et un béret, une baguette sous le bras, un saucissons à la main et une bouteille de rouge aux lèvres. Ça se base sur des clichés plus ou moins vrais mais tout comme la place du chien de traîneau ici c'est loin de la réalité. Pour tout vous dire les seules personnes que je connaisse ici qui aient déjà fait du chien de traîneau ce sont des touristes français Smile.

Un dépaysement sans cliché

Si le journaliste voulait un reportage sous forme de carte postale il y a des réalités qu'il aurait pu illustrer sans tomber dans le cliché habituel du chien de traîneau et du bûcheron.

Par exemple il y a des patinoires en plein air partout ici. Rien que dans un rayon de 100m autour de chez moi j'en compte 2. L'une est magnifiquement illuminée aux pieds des remparts de la ville (voir la webcam en direct), l'autre en face du parlement est tous les soirs le théâtre de matchs de hockey improvisés. Elles sont toutes les deux féeriques.

La glace qui se déplace à la surface du Saint Laurent en hiver est magnifique. Être en plein centre ville et entendre les glaces craquer sous leur propre poids est une expérience impressionnante pour un européen. Ceux qui ont skypé avec moi le 31 décembre ont pu s'en rendre compte.

Le roi du déplacement en hiver en campagne ce n'est pas le chien de traîneau, c'est la moto-neige. Pour le coup il y en a partout ici, plusieurs de mes collègues en possèdes ou en ont déjà fait. En région c'est un moyen pratique pour se déplacer, des pistes leurs sont même réservées. J'en ai fait l'expérience durant les fêtes lorsqu'étant sur l'autoroute une moto-neige a tout simplement traversé juste devant ma voiture, normal quoi.

Bref il y avait quelques ratés dans ce reportage et quelques belles choses aussi : l'hôtel de glace et la chute Montmorency étaient d’excellentes idées. Le château Frontenac emblème de la ville a été totalement ignoré tout comme la plus belle vue de Québec (qui illustre le haut de ce blog) qui aurai eu toute sa place dans le reportage.


Tags

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (1)

Posté par tonton gros doigts le 08/01/2014 à 1:49

Le ministre du tourisme du Québec n'a rien compris ! un journaliste français a TOUJOURS raison, ou il en est persuadé, ce qui revient au même...

Ecrire un nouveau commentaire



En publiant des commentaires sur ce blog, vous acceptez définitivement qu'ils soient placés sous la licence CC-By-Sa.

Sauf mention contraire, le contenu de ce blog est disponible sous la licence Creative Commons By-Sa, partagez son contenu!
Version 0.3 - Crédits image