Aller au menu | Aller au contenu | Aller au pied de page
Ville de Québec

"Un homme libre, c'est quelqu'un qui tente ce qu'il a envie de faire."

Direction Saint Louis!

le 25/05/2017 à 22:42 - terre Québec   nuage 13 °C / 12 °C

Je décolle ce vendredi pour un week-end prolongé dans la ville de Saint Louis aux États-Unis.

Saint Louis c'est dans l'état américain du Missouri mais je suppose que ça ne vous aide pas beaucoup. En d'autres terme c'est en plein milieu des États-Unis au bord du fleuve Mississippi

Voir le Mississippi c'est un peu un rêve de gamin bercé aux épisodes de Tom Sawyer. Mais hormis ce fleuve mythique si vous vous renseignez un peu sur la ville vous allez vous rendre compte que ce n'est pas très grand et qu'il ne semble pas avoir beaucoup de choses à faire là-bas. Alors pourquoi dont aller s'enterrer dans une petite ville américaine plutôt que d'aller visiter une ville emblématique comme New York ou San Francisco? et bien il se trouve que la petite communauté religieuse de Taizé en France y organise un rassemblement de jeune (jusqu'à 35 ans donc je rentre toujours dedans) ce week-end. Le but de la communauté est de faire se rencontrer les gens, échanger sur ce qu'ils sont et comment ils voient le monde, parler des sujets qui les préoccupes; en bref pousser les gens à aller à la rencontre de l'autre. Certains d'entre vous m'ont sans doute déjà entendu parler des rencontres de ce genre auxquelles j'ai déjà participé à plusieurs reprises en Europe.

Le thème de cette rencontre tourne clairement autour des problèmes raciaux que vivent les États-Unis ces derniers temps. Vous avez sans doute entendu parler de ces citoyens noirs se faisant tuer par la police en pleine rue bien qu'ils ne présentaient aucun danger immédiat. Plusieurs ateliers de discussion sont organisés pour parler de ce qui s'est passé non loin de là à Ferguson ou enore discuter de la manière dont les différentes races cohabitant dans les communautés. Ça promet des discussions riches et passionnantes pour mieux comprendre cette réalité américaine qui reste difficile à cerner de l'extérieur.

Pour ma part je ne vais pas avoir d'autre choix que d'aller à la rencontre des gens qui vivent là-bas. D'une part car je vais être hébergé dans une famille de la ville, et d'autre part car je pars là-bas seul. L'inconnu est parfois excitant!


Tags Taizé

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (0)

À voté

le 01/05/2017 à 22:29 - terre Québec   nuage 6 °C / 3 °C

Nous y voila, après bientôt 7 ans ici je vis ma deuxième élection présidentielle outre-atlantique. Comment se vit cette campagne présidentielle française au Québec?

Je ne sais pas si ça va vous étonnez ou pas (en réalité je commence à ne plus trop savoir ce qui est étonnant ou pas pour un non canadien Smile) mais on parle énormément de la campagne française ici. Pas une journée ne passe sans évoquer la campagne au radio-journal, pas un week-end sans une analyse de la situation dans les émissions hebdomadaires à la radio ou à la télé. Autre exemple sur le web avec Radio-Canada (l'équivalent canadien de Radio France et France Télévision réunis) qui a carrément une section dédiée aux élections sur son site. Idem chez nos voisins du sud, aux États-Unis notre immanquable candidat Philippe Poutou a même eu droit à un article dans le réputé New York Times (disponible ici en anglais et français).

Mais alors concrètement comment l'élection se déroule quand on vit à l'étranger? En réalité tout se déroule à peu près comme en France mis à part quelques particularités :

Pour tout le reste ça se passe comme en France. On reçoit la propagande officielle en provenance de France dans nos boîtes aux lettres, bien souvent ça se passe dans une école (ici à Québec une école française le Collège Stanislas, sur la photo à gauche), on attend 30min sous la pluie pour pouvoir voter, on retrouve le traditionnelle isoloir ainsi que l'urne transparente et en fin de journée les français qui le souhaitent participent eux même au dépouillement.

 

 

Particularité tout de même, avec le décalage horaire la traditionnelle "soirée électorale" devant la télé est remplacée par un "brunch électorale" entre amis avec l'annonce des résultats à 14h et toute l'après midi devant nous pour parler des résultats Smile.


Tags élections

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (3)

Demain c'est les élections

le 18/10/2015 à 23:23 - terre Québec   nuage -3 °C / -4 °C

Demain va être un jour un peu particulier car pour la première fois je vais pouvoir exercer mon droit de vote en tant que tout nouveau citoyen canadien.

En effet ce lundi les canadiens renouvellent la Chambre des communes, c'est à dire l'équivalent ici de l'Assemblée nationale française. On va donc élire de nouveaux députés. Dis comme ça ça paraît simple mais en réalité c'est complètement différent de ce qui peut se passer en France. Je vous préviens les français il y a plusieurs choses que vous allez trouver très bizarre dans cet article ;).

Premièrement il n'y a jamais d'élection présidentielle ici. C'est inutile puisque le Canada est une monarchie parlementaire, c'est à dire que le chef d'état n'est pas un président mais un monarque (en ce moment c'est la reine Élisabeth II). Par contre il y a ici comme en France un Premier ministre. La grosse différence ici c'est que le Premier ministre est en fait la personne la plus importante dans la gestion du pays. Il est nommé par la reine et c'est en générale le chef du parti majoritaire à la chambre des communes.
Donc si je résume : au Canada comme en France on a un chef d'état et un chef gouvernement mais au Canada ni l'un ni l'autre n'est jamais choisi par les citoyens. C'est étonnant comme mode de fonctionnement, je vous avais prévenu.

Une autre chose qui était nouvelle pour moi c'est que le clivage politique ne se fait pas uniquement sur l'opposition gauche/droite. Ici en plus de ce premier clivage, un second clivage vient partager le paysage politiques : il y a les souverainistes et il y a les fédéralises. La majorité des partis dans la course sont fédéralistes, c'est à dire qu'ils veulent promouvoir et développer le Canada dans son ensemble actuel. Au contraire les souverainistes sont pour la sortie de peuple qu'ils représentent du Canada afin de créer un nouveau pays indépendant. La province du Québec en particulier compte un parti souverainiste fort : le Bloc Québécois.

Une autre chose que j'ai découverte ici c'est la campagne électorale qui se fait dans les 2 langues officielles. On a donc vu des débats télévisés rassemblant quelques chefs de parti qui se faisait uniquement en anglais, puis 2 semaines plus tard un autre débat où les mêmes chefs débattaient uniquement en français et même un débat où les 2 langues étaient utilisées dans la même soirée. Bref pour être un bon chef de parti politique au Canada il vaut mieux parler aussi bien anglais que français. D'ailleurs le Premier ministre actuel, Stephen Harper, l'a appris à ses dépends lors de la campagne de 2006. Écoutez ça ça vaut le détour :

Alors demain on vote. Oui demain car une autre différence avec la France c'est qu'ici on vote toujours un lundi. Je ne sais pas vraiment pourquoi mais ça paraissait logique aux quelques québécois avec qui j'en ai parlé de laisser les gens tranquille le dimanche. Il ne me reste donc plus qu'à aller voter demain et vous raconter comment se sera passé mon premier vote au Canada.


Tags premier vote , élections

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (1)

À la découverte du Canada

le 16/06/2015 à 23:13 - terre Québec   nuage 16 °C / 14 °C

Bientôt 5 ans que je suis en Amérique du Nord et pourtant le voyage que je vais entamer la semaine prochaine va me faire découvrir une grande partie du Canada qui m'est restée inconnue jusqu'à maintenant.

Souvenez-vous en novembre dernier j'ai obtenu la citoyenneté canadienne. Avec cette nouvelle citoyenneté le gouvernement fédéral a la bonne idée d'offrir un accès gratuit à tous les musées et parcs fédéraux pendant 1 an. C'est une rudement bonne idée et j'ai déjà eu l'occasion d'en profiter en visitant quelques musées. Mais ce n'est pas tout. J'ai découvert il y a peu que tout nouveau citoyen se voit aussi offrir une réduction de 50% sur un billet de train. Celui que vous voulez. Croyez moi, il ne m'aura pas fallu bien longtemps pour trouver sur quel train j'allais utiliser cette réduction.

Le Canadien

Au Canada le chemin de fer n'est pas très développé. Contrairement à l'Europe ici c'est surtout l'autobus qui transporte les populations d'une ville à une autre. Mais il y a tout de même un train qui est devenu mythique et qui fait rêver un certain nombre de baroudeurs et de ferrovipathes. Son nom c'est Le Canadien. S'il est mythique c'est parce qu'il traverse l'ensemble du continent américain. Le long de son trajet on découvre les mégalopoles de l'ouest comme Toronto ou Montréal, un peu plus loin ce sont les grandes plaines du centre et enfin les montagnes Rocheuses sur la côte pacifique.

Vous l'aurez compris c'est dans ce train que je vais embarquer le 25 juin prochain. Aux aurores ce jeudi ce sera le départ pour un voyage de 5 000 km qui va me faire traverser 6 provinces canadiennes et m'emmener d'un océan à l'autre, de la ville de Québec jusqu'à celle de Vancouver. Le voyage va durer en tout et pour tout 4 jours. Seule quelques poses sont prévues le long du chemin dont la plus longue de 3 heures au miieu du voyage à Winnipeg. Ce sera donc 4 jours pendant lesquels je vais manger, dormir et me laver à bord du train. Une aventure comme je les aimes, départ dans 9 jours!


Tags voyage , Vancouver, train, Le Canadien

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (3)

Mon blog c'est aussi...

le 05/05/2015 à 22:26 - terre Québec   nuage 13 °C / 12 °C

Pour la majorité d'entre vous, ceux qui viennent visiter ce blog, sa lecture permet de prendre quelques nouvelles et c'est aussi un moment de détente qui permet de s'évader un peu et d'oublier le train-train quotidien. Ça tombe bien, ce blog est fait pour tout ça :)

Mais depuis aujourd'hui ce blog sert aussi à autre chose. Oui, depuis aujourd'hui et le vote de la "Loi Renseignement" par le Parlement ce blog sert aussi à la surveillance de chacun d'entre vous par le gouvernement français. En effet, grâce aux dispositions de cette nouvelle loi, le gouvernement sait maintenant qui à écrit sur ce blog, quand et depuis où.

Séb, tu nous la joue pas un peu conspirationniste là?

Ba non, c'est le gouvernement lui même qui le dit : par cette loi il oblige les fournisseurs d'accès à Internet à conserver un certain nombre d'informations sur toutes vos activités sur le réseau. Ces informations ce sont les "métadonnées" c'est à dire ce qui permet de savoir quelle adresse IP s'est connecté à quelle site internet et à quelle heure. L'adresse IP c'est l'équivalent de votre adresse postale mais sur Internet.

Ba une adresse IP c'est pas un nom, donc le gouvernement à beau surveiller il ne sait pas que c'est moi!

En théorie oui, si le gouvernement veut savoir qui se cache derrière une adresse IP il doit passer par la justice pour que celle-ci oblige votre fournisseur d'accès à lui donner votre nom. En fait c'est un principe de base de notre République qui limite le pouvoir du gouvernement : la séparation des pouvoirs. On a tous appris à l'école combien cette séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire était à la base de la garantie de nos libertés individuelles. Puisque savoir quelle site vous avez visité c'est finalement rentrer dans votre vie privée, et que votre vie privée est une liberté c'est uniquement la justice qui peut autoriser ça.

Mais en pratique le gouvernement peut très facilement se passer de la justice. Grâce à l'outil mis en place par cette loi il suffit qu'il compare la liste des adresses IP qui ont visité mon blog avec l'heure à laquelle ont été posté des commentaires. Il peut donc très facilement relier le nom de l'auteur d'un commentaire à une adresse IP et savoir qui se cache derrière cette adresse. Le tour est joué en 30 secondes sans même avoir besoin du pouvoir judiciaire. Magique non?

Pis alors? tu crois vraiment que savoir ce que j'écris sur ton blog ça intéresse le gouvernement?

Bien évidement la question ça n'est pas mon blog mais c'est plutôt ce qu'implique cette loi. Simplement le fait de voir que la séparation des pouvoirs n'est pas garantie dans ce texte ça doit nous alerter. Cette séparation c'est la base de tout, on l'a appris depuis tout petit et on est tous d'accord pour dire que c'est capital.

Ouai je sais plus, c'est loin tout ça pis je m'en fout un peu en fait

Ok, on va essayer de vulgariser les enjeux qui se cachent derrière cette loi. Je vais laisser Laurent Chemla le faire, il fait très bien ça :


6 heures contre la surveillance : Laurent Chemla par Mediapart

Lors des attentats de janvier ma plus grande peur ça n'était pas qu'il y ai un autre attentat. Non c'était que ce genre de loi pointe le bout de son nez. C'est pour cette raison que j'avais décidé d'afficher en haut de ce blog un baromètre de nos droits en libertés. Sur ce coup là c'est notre vie privée qui en prend un coup.

Si je prends le temps de vous écrire cet article ce soir c'est parce que pour moi ce qui est en train de se passer est vraiment grave. J'ai vraiment l'impression on n'en prend pas la mesure. Je vous lance un appel, réagissez!

Lors du prochain repas en famille ou entre amis parlez en. Sortez de cette stupeur, de ce cynisme qui vous rend apathique face à n'importe quelle loi qui peut être votée. Prenez conscience que vos enfants ne vivrons pas avec les mêmes libertés que celles dont vous avez profité jusqu'à aujourd'hui.

Réagissez!


Tags surveillance

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (2)

Chiens de traîneaux

le 11/02/2015 à 22:53 - terre Québec   nuage -13 °C / -23 °C

Ça c'était ce lundi. Début de journée avec les chiens de traîneaux. Par la suite ça a été spa, mais ça on m'a demandé de ne pas en publier les vidéos.


Tags Chiens de traîneaux

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (0)

Publicité

le 18/01/2015 à 20:49 - terre Québec   nuage -2 °C / -6 °C

Regardez cette pub québécoise, elle devrait vous rappeler quelque chose même si vous êtes français.

 

Vous l'avez ? non ? Je vais vous aider :

 

Et oui, au Québec c'est pas Carglass qui répare les fissures sur les parbrises mais "Lebeau vitres d'auto"


Tags lebeau vitre d\'auto , carglass

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (0)

En route vers plus de libertés?

le 11/01/2015 à 21:22 - terre Québec   nuage -5 °C / -5 °C

Face aux actes ignobles de cette semaine, la meilleure réponse en ce dimanche était un sursaut citoyen. Nous avions besoin de nous prouvez à nous même que nous sommes plus que jamais attachés à nos valeurs de Liberté, d'Égalité et de Fraternité. Nous l'avons fait et nous pouvons en être fier, mais le sursaut ne doit pas s'arrêter ce soir.

 

Nous nous sommes prouvés à tous aujourd'hui qu'avant d'être chrétien, juifs ou musulmans nous sommes d'abord français. Nous avons des valeurs qui nous rassemblent et quand elles sont attaquées nous nous levons tous d'un bloc. J'appelais dans mon dernier billet à aller vers l'autre en oubliant nos peur, aujourd'hui ce fut réussi. Dans les cortèges nous n'avons pas vu de banderoles de partis ou de syndicats, pas de casse, pas de discours haineux. Au contraire nous avons été témoins de mélanges que nous n'aurions pu imaginer il y a encore quelques jours. Défilaient ensemble gauche et droite, chefs religieux et caricaturistes, juif et musulmans, les forces de l'ordre étaient ovationnées. Bref, nous avons vu une France unie et respectueuse et ça nous a fait à tous un énorme bien.

 

Et demain ?

Demain il va falloir maintenir cette effervescence. La faire fructifier pour cimenter dans le socle de la République ces libertés qui nous tiennent tant à cœur. Si cette effervescence s’éteint et laisse de nouveau place à la peur, c'est les libertés pour lesquelles nous avons manifesté aujourd'hui qui vont disparaître à petit feu.


Et les loups dont parlait tonton gros doigts dans un de ses récents commentaires ne sont pas loin. Certains députés, telle Valérie Pécresse sur Twitter, appellent déjà à un renforcement de l’arsenal législatifs

Voir ce qu'est le Patriot Act, loi voté aux États-Unis sous Georges W. Bush peu après le 11 septembre 2001.

 

Alors que nous réserve l'avenir ? Est-ce les libertés individuelles ou la peur qui va vaincre ? La porte est ouverte à une révolution politique, une révolution des idées. Encore une fois, c'est à nous, vous, de décider où celle-ci nous mènera.

C'est notre responsabilité de la faire ensemble et c'est notre devoir de la surveiller ensemble. Après avoir suivi quelques dictateurs de ce monde (dont seul reste Bachar El-Assad en Syrie), le cartouche en haut à droite de ce blog va évoluer. Il va suivre durant ces prochains mois l'évolution dans notre pays de quelques uns de nos droits et libertés :

- Liberté d'expression

- Vie privée

- Droit à un procès équitable

- Liberté de mouvement

 

Sera-t-on assez sage pour les préserver ?


Tags Libertés , Charlie Hebdo

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (4)

Hommage à la canadienne

le 10/01/2015 à 23:06 - terre Québec   nuage -8 °C / -14 °C

Dans un pays comme le Canada quel est à votre avis le moyen utilisé pour montrer son soutien à la France?

C'est bien sur d'utiliser le sport national, le hockey! L'équipe de hockey de la ville de Montréal qui s'appelle les Canadiens de Montréal jouait ce samedi soir contre les Penguins de Pittsburgh. Pour rendre hommage aux victimes des attaques de ces derniers jours ils ont décidé de jouer la Marseillaise juste avant le début du match.


Tags Charlie Hebdo, Canadiens de Montréal

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (1)

Nous n'avons pas peur

le 09/01/2015 à 0:12 - terre Québec   nuage -14 °C / -14 °C

Je ne sais pas pour vous mais moi hier j'ai eu le bourdon toute la journée. Ça a commencé avant même que j'ouvre les yeux. Le radio-journal, comme on l'appelle ici, s'ouvrait avec pour seule parole le claquement des armes automatiques des assaillants. Puis mon esprit à peine éveillé perçu quelques mots : attaque, Paris, Charlie, 12 morts...

Bientôt 48h que tout cela est arrivé. Je suis d'abord passé par le désespoir, puis la colère intérieur. Aujourd'hui je vois mon pays se rassembler et je perçois toute la puissance que nous citoyens pouvons faire ressortir de cet événement, si on le souhaite.



C'est la Liberté qui est attaquée, la liberté de s'exprimer. Si je refuse de parler de tel ou tel sujet par peur des conséquences, suis-je toujours libre de m'exprimer? Relisez cette question, elle est capitale. Appliquez là à vous même, même pour les sujets les plus insignifiant qui vous animent. On entend depuis tout petit des "pessimistes" nous rabâcher que la Liberté est fragile et indispensable, qu'il faut se battre à tout instant pour la préserver. Cette réalité nous revient aujourd'hui comme une claque dans la figure. Plus personne en France ne peut l'ignorer.

 

Mais pourquoi s'attaquer à celle qui nous semble si cher ? Ces hommes armés sont certes illuminés mais ils n'en restent pas moins des fils de la nation, élevés dans l'école de la République. Pourquoi moi petit vosgien né dans la France des années 80, comme eux, suis-je aujourd'hui heureux alors que eux n'ont pas su trouver leur place ? Ne partions nous pas avec les mêmes chances ? Posons nous ces questions. En France aujourd'hui est-ce que Sébastien est l'égal de Saïd ou Chérif ? Est-ce que forger son adolescence dans la campagne vosgienne donne autant de chance que de la forger dans la banlieue de Reims, Paris ou Mulhouse ? Est-ce que décrocher son premier boulot c'est autant d'efforts pour Sébastien que pour Saïd ou Chérif ? Dans ce pays qu'est la France, sommes nous nés Égaux ?

 

Comment réagir face à cette horreur ? Notre réponse doit être l'opposé de ce qu'ils ont voulu essaimer. Ils ont voulu apporter la haine, la violence et la mort, répondons par le respect, l'unité et la Fraternité. Et là je vais vous faire plaisir, vous mes oncles et tantes, cousins et cousines, amis et amies, vous qui me dites souvent qu'à notre échelle on ne peut rien. Le respect et la Fraternité se jouent justement à notre échelle. Ce n'est pas à l'État de les mettre en place mais d'abord aux citoyens : moi, vous. Allez à la rencontre de vos concitoyens. Efforcez vous de tous les respectez de manière égale, sans préjugés. Allez à la rencontre des musulmans car aujourd'hui ils souffrent deux fois, d'abord en tant que français et ensuite en tant que musulmans. Allez à la rencontre des Roms, des Tziganes, des SDF, des gays, allez à la rencontre des gens qui vous font peur car la peur est la mère nourricière de ce qui se passe aujourd'hui. Arrêter vous quelques minutes et pensez sérieusement à ces questions. Pourquoi alors que ces populations vivent dans les villes qui m'entourent, pourquoi ne suis-je jamais allé à la rencontre de leur communauté ? Pourquoi je refuse de me faire ma propre idée sur ces sujets et je me limite à ce que les médias me rabâche ? Cette tragédie est en réalité une unique occasion d'évolution. L'impulsion est là et c'est à moi, à vous de la faire fructifier. Vous êtes libre de le faire ou non, mais si vous laissez passez cette occasion je ne veux plus jamais vous entendre dire que vous ne pouvez rien faire.

 

Liberté, Égalité, Fraternité. On ne peut pas exiger de nos représentants le respect de notre devise si nous ne sommes pas capable de l'appliquer nous même de manière inconditionnelle.




Tags Charlie Hebdo

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (1)

Sauf mention contraire, le contenu de ce blog est disponible sous la licence Creative Commons By-Sa, partagez son contenu!
Version 0.3 - Crédits image