Aller au menu | Aller au contenu | Aller au pied de page
Ville de Québec

"Un homme libre, c'est quelqu'un qui tente ce qu'il a envie de faire."

Mon blog c'est aussi...

le 05/05/2015 à 22:26 - terre Québec   nuage 13 °C / 12 °C

Pour la majorité d'entre vous, ceux qui viennent visiter ce blog, sa lecture permet de prendre quelques nouvelles et c'est aussi un moment de détente qui permet de s'évader un peu et d'oublier le train-train quotidien. Ça tombe bien, ce blog est fait pour tout ça :)

Mais depuis aujourd'hui ce blog sert aussi à autre chose. Oui, depuis aujourd'hui et le vote de la "Loi Renseignement" par le Parlement ce blog sert aussi à la surveillance de chacun d'entre vous par le gouvernement français. En effet, grâce aux dispositions de cette nouvelle loi, le gouvernement sait maintenant qui à écrit sur ce blog, quand et depuis où.

Séb, tu nous la joue pas un peu conspirationniste là?

Ba non, c'est le gouvernement lui même qui le dit : par cette loi il oblige les fournisseurs d'accès à Internet à conserver un certain nombre d'informations sur toutes vos activités sur le réseau. Ces informations ce sont les "métadonnées" c'est à dire ce qui permet de savoir quelle adresse IP s'est connecté à quelle site internet et à quelle heure. L'adresse IP c'est l'équivalent de votre adresse postale mais sur Internet.

Ba une adresse IP c'est pas un nom, donc le gouvernement à beau surveiller il ne sait pas que c'est moi!

En théorie oui, si le gouvernement veut savoir qui se cache derrière une adresse IP il doit passer par la justice pour que celle-ci oblige votre fournisseur d'accès à lui donner votre nom. En fait c'est un principe de base de notre République qui limite le pouvoir du gouvernement : la séparation des pouvoirs. On a tous appris à l'école combien cette séparation des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire était à la base de la garantie de nos libertés individuelles. Puisque savoir quelle site vous avez visité c'est finalement rentrer dans votre vie privée, et que votre vie privée est une liberté c'est uniquement la justice qui peut autoriser ça.

Mais en pratique le gouvernement peut très facilement se passer de la justice. Grâce à l'outil mis en place par cette loi il suffit qu'il compare la liste des adresses IP qui ont visité mon blog avec l'heure à laquelle ont été posté des commentaires. Il peut donc très facilement relier le nom de l'auteur d'un commentaire à une adresse IP et savoir qui se cache derrière cette adresse. Le tour est joué en 30 secondes sans même avoir besoin du pouvoir judiciaire. Magique non?

Pis alors? tu crois vraiment que savoir ce que j'écris sur ton blog ça intéresse le gouvernement?

Bien évidement la question ça n'est pas mon blog mais c'est plutôt ce qu'implique cette loi. Simplement le fait de voir que la séparation des pouvoirs n'est pas garantie dans ce texte ça doit nous alerter. Cette séparation c'est la base de tout, on l'a appris depuis tout petit et on est tous d'accord pour dire que c'est capital.

Ouai je sais plus, c'est loin tout ça pis je m'en fout un peu en fait

Ok, on va essayer de vulgariser les enjeux qui se cachent derrière cette loi. Je vais laisser Laurent Chemla le faire, il fait très bien ça :


6 heures contre la surveillance : Laurent Chemla par Mediapart

Lors des attentats de janvier ma plus grande peur ça n'était pas qu'il y ai un autre attentat. Non c'était que ce genre de loi pointe le bout de son nez. C'est pour cette raison que j'avais décidé d'afficher en haut de ce blog un baromètre de nos droits en libertés. Sur ce coup là c'est notre vie privée qui en prend un coup.

Si je prends le temps de vous écrire cet article ce soir c'est parce que pour moi ce qui est en train de se passer est vraiment grave. J'ai vraiment l'impression on n'en prend pas la mesure. Je vous lance un appel, réagissez!

Lors du prochain repas en famille ou entre amis parlez en. Sortez de cette stupeur, de ce cynisme qui vous rend apathique face à n'importe quelle loi qui peut être votée. Prenez conscience que vos enfants ne vivrons pas avec les mêmes libertés que celles dont vous avez profité jusqu'à aujourd'hui.

Réagissez!


Tags surveillance

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (2)

En route vers plus de libertés?

le 11/01/2015 à 21:22 - terre Québec   nuage -5 °C / -5 °C

Face aux actes ignobles de cette semaine, la meilleure réponse en ce dimanche était un sursaut citoyen. Nous avions besoin de nous prouvez à nous même que nous sommes plus que jamais attachés à nos valeurs de Liberté, d'Égalité et de Fraternité. Nous l'avons fait et nous pouvons en être fier, mais le sursaut ne doit pas s'arrêter ce soir.

 

Nous nous sommes prouvés à tous aujourd'hui qu'avant d'être chrétien, juifs ou musulmans nous sommes d'abord français. Nous avons des valeurs qui nous rassemblent et quand elles sont attaquées nous nous levons tous d'un bloc. J'appelais dans mon dernier billet à aller vers l'autre en oubliant nos peur, aujourd'hui ce fut réussi. Dans les cortèges nous n'avons pas vu de banderoles de partis ou de syndicats, pas de casse, pas de discours haineux. Au contraire nous avons été témoins de mélanges que nous n'aurions pu imaginer il y a encore quelques jours. Défilaient ensemble gauche et droite, chefs religieux et caricaturistes, juif et musulmans, les forces de l'ordre étaient ovationnées. Bref, nous avons vu une France unie et respectueuse et ça nous a fait à tous un énorme bien.

 

Et demain ?

Demain il va falloir maintenir cette effervescence. La faire fructifier pour cimenter dans le socle de la République ces libertés qui nous tiennent tant à cœur. Si cette effervescence s’éteint et laisse de nouveau place à la peur, c'est les libertés pour lesquelles nous avons manifesté aujourd'hui qui vont disparaître à petit feu.


Et les loups dont parlait tonton gros doigts dans un de ses récents commentaires ne sont pas loin. Certains députés, telle Valérie Pécresse sur Twitter, appellent déjà à un renforcement de l’arsenal législatifs

Voir ce qu'est le Patriot Act, loi voté aux États-Unis sous Georges W. Bush peu après le 11 septembre 2001.

 

Alors que nous réserve l'avenir ? Est-ce les libertés individuelles ou la peur qui va vaincre ? La porte est ouverte à une révolution politique, une révolution des idées. Encore une fois, c'est à nous, vous, de décider où celle-ci nous mènera.

C'est notre responsabilité de la faire ensemble et c'est notre devoir de la surveiller ensemble. Après avoir suivi quelques dictateurs de ce monde (dont seul reste Bachar El-Assad en Syrie), le cartouche en haut à droite de ce blog va évoluer. Il va suivre durant ces prochains mois l'évolution dans notre pays de quelques uns de nos droits et libertés :

- Liberté d'expression

- Vie privée

- Droit à un procès équitable

- Liberté de mouvement

 

Sera-t-on assez sage pour les préserver ?


Tags Libertés , Charlie Hebdo

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (4)

Nous n'avons pas peur

le 09/01/2015 à 0:12 - terre Québec   nuage -14 °C / -14 °C

Je ne sais pas pour vous mais moi hier j'ai eu le bourdon toute la journée. Ça a commencé avant même que j'ouvre les yeux. Le radio-journal, comme on l'appelle ici, s'ouvrait avec pour seule parole le claquement des armes automatiques des assaillants. Puis mon esprit à peine éveillé perçu quelques mots : attaque, Paris, Charlie, 12 morts...

Bientôt 48h que tout cela est arrivé. Je suis d'abord passé par le désespoir, puis la colère intérieur. Aujourd'hui je vois mon pays se rassembler et je perçois toute la puissance que nous citoyens pouvons faire ressortir de cet événement, si on le souhaite.



C'est la Liberté qui est attaquée, la liberté de s'exprimer. Si je refuse de parler de tel ou tel sujet par peur des conséquences, suis-je toujours libre de m'exprimer? Relisez cette question, elle est capitale. Appliquez là à vous même, même pour les sujets les plus insignifiant qui vous animent. On entend depuis tout petit des "pessimistes" nous rabâcher que la Liberté est fragile et indispensable, qu'il faut se battre à tout instant pour la préserver. Cette réalité nous revient aujourd'hui comme une claque dans la figure. Plus personne en France ne peut l'ignorer.

 

Mais pourquoi s'attaquer à celle qui nous semble si cher ? Ces hommes armés sont certes illuminés mais ils n'en restent pas moins des fils de la nation, élevés dans l'école de la République. Pourquoi moi petit vosgien né dans la France des années 80, comme eux, suis-je aujourd'hui heureux alors que eux n'ont pas su trouver leur place ? Ne partions nous pas avec les mêmes chances ? Posons nous ces questions. En France aujourd'hui est-ce que Sébastien est l'égal de Saïd ou Chérif ? Est-ce que forger son adolescence dans la campagne vosgienne donne autant de chance que de la forger dans la banlieue de Reims, Paris ou Mulhouse ? Est-ce que décrocher son premier boulot c'est autant d'efforts pour Sébastien que pour Saïd ou Chérif ? Dans ce pays qu'est la France, sommes nous nés Égaux ?

 

Comment réagir face à cette horreur ? Notre réponse doit être l'opposé de ce qu'ils ont voulu essaimer. Ils ont voulu apporter la haine, la violence et la mort, répondons par le respect, l'unité et la Fraternité. Et là je vais vous faire plaisir, vous mes oncles et tantes, cousins et cousines, amis et amies, vous qui me dites souvent qu'à notre échelle on ne peut rien. Le respect et la Fraternité se jouent justement à notre échelle. Ce n'est pas à l'État de les mettre en place mais d'abord aux citoyens : moi, vous. Allez à la rencontre de vos concitoyens. Efforcez vous de tous les respectez de manière égale, sans préjugés. Allez à la rencontre des musulmans car aujourd'hui ils souffrent deux fois, d'abord en tant que français et ensuite en tant que musulmans. Allez à la rencontre des Roms, des Tziganes, des SDF, des gays, allez à la rencontre des gens qui vous font peur car la peur est la mère nourricière de ce qui se passe aujourd'hui. Arrêter vous quelques minutes et pensez sérieusement à ces questions. Pourquoi alors que ces populations vivent dans les villes qui m'entourent, pourquoi ne suis-je jamais allé à la rencontre de leur communauté ? Pourquoi je refuse de me faire ma propre idée sur ces sujets et je me limite à ce que les médias me rabâche ? Cette tragédie est en réalité une unique occasion d'évolution. L'impulsion est là et c'est à moi, à vous de la faire fructifier. Vous êtes libre de le faire ou non, mais si vous laissez passez cette occasion je ne veux plus jamais vous entendre dire que vous ne pouvez rien faire.

 

Liberté, Égalité, Fraternité. On ne peut pas exiger de nos représentants le respect de notre devise si nous ne sommes pas capable de l'appliquer nous même de manière inconditionnelle.




Tags Charlie Hebdo

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (1)

Le partage inattendu

le 22/09/2014 à 22:27 - terre Québec   nuage 9 °C / 6 °C

Vous le savez sans doute je participe assez régulièrement à l'encyclopédie Wikipédia.

Ce qui est intéressant dans ce projet c'est que les contributions de chacun des utilisateurs sont constamment réutilisées et améliorées par les gens qui passent par là. Personne n'est payé pour le faire, personne n'est obligé de participé non plus et pourtant l'encyclopédie grandit tant en volume qu'en qualité. Les gens ici ne sont motivés que par le plaisir de partager et ça marche! Si ça c'est pas un argument pour croire en l'Homme.

Ça donne des choses comme l'article de mon petit village qui, pour la taille du village, commence ma fois à avoir de la gueule. Mais ça donne aussi parfois des choses plus inattendues. Ainsi je viens de remarquer qu'une de mes photos qui illustre l'article du village de Destord s'est retrouvée à illustrer aussi un article de la radio française France Inter.

Comme quoi pas besoin d'être un grand photographe ni d'habiter une mégalopole pour apporter du contenu qui va attirer l'oeil. Vous devriez essayer vous aussi. Vous allez voir, le jour où vous découvrirez que quelqu'un s'est inspiré de vos photos ça va être aussi intense que lorsque vous avez ouvert votre dernier cadeau de Noël.


Tags wikipedia , destord, cloche

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (1)

Regagnez votre vie, éteignez votre télé !

le 08/09/2013 à 17:02 - terre Québec   nuage 15 °C / 13 °C

Il y a encore quelques années ça me paraissait inconcevable de ne pas avoir de télévision dans mon salon. Pourtant le temps que je passe devant le petit écran à drastiquement diminué ces dernières années, jusqu'à ne plus avoir de télévision chez moi.

Voici un article sur lequel je viens de tomber écrit par Lionel Dricot qui décrit très bien ce que l'absence de télévision m'apporte.

Laissez tomber Plus Belle la Vie pour ce soir et prenez plutôt 5min pour lire cet article, vous avez tout à y gagner Smile

 

Regagnez votre vie, éteignez votre télé !

 

Il y a quelques années, alors que je passais des entretiens d’embauche, les recruteurs lisant mon CV me posaient invariablement la question : « Vous faites vraiment tout ça ? Comment trouvez-vous le temps ? ». La première fois, je m’y attendais pas et j’ai répondu sans réfléchir : « Je n’ai pas la télévision ! ». La réaction a été immédiate : « Oh ben alors, je comprends ».

Votre vie, c’est le temps

Une technique PNL souvent utilisée pour prendre conscience de l’importance du temps, c’est de le remplacer par le mot vie, utilisé comme un synonyme. Après tout, votre vie entière n’est qu’une période de temps. « Je n’ai pas le temps de m’occuper de cela » devient « Je n’ai pas la vie pour m’occuper de cela ». Faites l’exercice, vous verrez à quel point cela permet de recentrer ses priorités.

Or, la télévision est, dans son principe même, un dévoreur de temps. Placé devant une télévision, vous n’avez plus aucun contrôle sur le temps et, par extension, sur votre vie.

Lorsque je vois des parents installer leurs jeunes enfants devant une télévision, je ressens une bouffée de rage. Je vois ces vies pleines d’énergie se faire happer, aspirer par l’ogre télévision.

Garder le contrôle au plus profond de la procrastination

Les opposants à la télévision sont nombreux à souligner l’ineptie des émissions. Les partisans répondent en parlant des programmes culturels que, soit dit en passant, personne ne regarde mais que tout le monde utilise comme argument pour justifier l’existence du téléviseur chez soi. Je suis certain que la moitié de l’audimat du Juste Prix affirme, en public, « qu’il y a souvent des documentaires intéressants sur ARTE ».

Mais, en toute honnêteté, je peux passer un temps fou à regarder des vidéos stupides sur Youtube. J’adore regarder un film le soir. La différence fondamentale, c’est que je garde toujours le contrôle de ce que je fais : je passe les vidéos qui ne m’intéressent pas (celles où il n’y a pas de chats), je mets sur pause quand je le désire. Avant de décider de regarder un film, je regarde la durée afin de me faire une idée de l’heure à laquelle j’irai dormir. Même lorsque je suis absorbé par la procrastination et que je ne vois pas le temps passer, mon cerveau reste aux commandes.

Le dictateur idéal

Votre horaire personnel s’adapte à la télévision. Votre feuilleton commence à telle heure ? Vous adapterez toute votre vie de famille pour vous y plier ou pour ne pas rater le sacro-saint journal. Vous irez jusqu’à refréner vos besoins naturels les plus basiques afin de n’aller au petit coin que pendant la page de publicités.

Si vous tombiez, au hasard de Youtube ou Dailymotion, sur la vidéo d’un Star Academy, d’un Question pour un champion ou d’un Secret Story, le regarderiez-vous plus de deux minutes ? Probablement pas. Pourtant, lorsque ce choix nous est retiré, nous sommes fascinés, hypnotisés. Et notre vie s’écoule dans un passif abrutissement que nous n’avons pas choisi.

Ce qu’aucun dictateur n’a réussi, ce qui nous paraissait absurde dans les pires dystopies, la télévision le fait quotidiennement. Le contrôle total de nos vies jusque dans ses aspects les plus intimes, à un degré qui renvoie PRISM au rang de boy scout bienveillant.

Le vecteur de désinformation

Outre son contrôle sur nos vies, la télévision est également un mensonge. Par définition, un journal télévisé est une des sources principales de désinformation.

Nul besoin de tomber dans la théorie du complot, c’est la structure même du journal qui vous contrôle et vous assène l’importance de chaque information. De nouveau, le maître mot est le contrôle du temps. Si trois minutes sont consacrées à la guerre au Machinkistan et cinq minutes sont consacrées à la fête des grand-mères, inconsciemment cela vous donnera l’impression d’être au courant tout en vous convainquant que la fête des grand-mères est plus importante.

Un artiste est invité à parler de son dernier album ce qui lui donnera une importance hors du commun, près du triple du conflit Machinkistanais. L’information est donc de la promotion et du divertissement. Quand aux sujets qui ne sont pas abordés, il n’existent tout simplement plus. Regarder un journal télévisé, même réalisé par des journalistes honnêtes et compétents, est un formatage total, absurde et dangereux.

Internet offre toutes les informations dont vous pouvez rêver. Passez du temps sur ce qui vous intéresse, tâchez de trouver des sources divergentes. Ne vous inquiétez pas : si une information est vraiment importante, elle vous arrivera d’une manière ou d’une autre. Mais vous serez surpris de constater qu’en réclamant le contrôle de votre vie, des tas d’informations qui vous paraissaient primordiales deviennent une perte de temps. Lorsque je jette un œil sur la couverture d’un magazine people, je suis toujours surpris de constater que, souvent, je ne connais pas une seule des personnes dont la vie est étalée. Je n’ai aucune idée de qui ils sont. Et pourtant, je n’ai pas l’impression de rater quoi que ce soit de fondamental.

Redevenir citoyen

Lorsque je critique la société, nombreux sont ceux qui me demandent quelle solution j’ai à proposer. Aussi étonnant que ça puisse paraître, la première chose que je recommande est de se débarrasser de la télévision. Ne me faites pas le coup du « Mais moi je ne la regarde jamais », comme un fumeur qui prétend arrêter mais qui a un paquet dans sa poche. Si vous l’avez chez vous, alors vous l’utilisez.

Continuez à regarder tout ce que vous voulez, vos séries, vos documentaires mais faites-le par le web. Vous découvrirez à quel point il peut être difficile de retourner à une vie où vous devez prendre les décisions, choisir les moments à consacrer à vous divertir. Certains vont trouver des excuses, contrer mes arguments par tous les moyens. Mais, après tout, c’est votre temps, c’est votre vie…

Avant de changer la société, il faut avoir le courage de se changer soi-même. Nous sommes la société. Nous devons réclamer le contrôle de nos propres vies. Se passer complètement de télévision est l’un des premiers actes citoyens.


Tags télévision

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (7)

Du neuf sur le blog.

le 26/08/2013 à 20:19 - terre Québec   nuage 22 °C / 30 °C

Un peu de changement pour l'interface du blog qui n'avait pas reçu de modifications depuis un bout de temps.

 

Couvrez ce Séb que je ne saurais voir

Vous l'avez peut-être remarqué ma position n'apparaît plus sur la partie droite du blog. Alors non je n'ai pas décidé subitement de me cacher de la vue de mes chers visiteurs. Non, c'est Google lui même qui a décidé de mettre fin au service de géolocalisation qu'il offrait.

 

En direct de... 

Un nouveau type de médiat fait son apparition sur la page d'accueil. Après les photos en direct voici les vidéos en live.
Il va maintenant vous être possible de visualiser en direct ce que je suis en train de filmer avec mon téléphone.

Comment ça marche?

Une application installée sur mon téléphone me permet de diffuser en temps réel sur Internet ce que je suis en train de filmer. Dès que je commence à filmer, la video apparaît sur la page d'accueil du blog avec ce logo :

Si vous visitez le blog à ce moment là bingo vous pouvez me suivre en direct Smile.

Une fois que je stoppe la diffusion la vidéo reste sur le blog ce qui vous permet de la visualiser plus tard. Elle arbore alors ce logo :

 

Ce service est fourni via le site Bambuser.com. Vous ne le connaissez sans doute pas et pourtant vous avez déjà tous vu des vidéos provenant de ce site. C'est par exemple grâce à lui que les images de l'attaque chimique de mercredi dernier en Syrie on été diffusé.

J'ai fait quelque essais ce week-end à Québec profitant du défilé de musique militaire pour faire une ou deux vidéos. Malheureusement la qualité n'est pas vraiment au rendez-vous. Il faut dire qu'étant diffusé depuis un téléphone et en direct les possibilités technique sont assez restreintes. Je vais tâcher de faire mieux la prochaine fois!



Tags video

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (1)

Montréal sous les eaux

le 30/05/2012 à 18:11 - Québec   nuage 23 °C

Alors que les négociations sont toujours en cours entre le gouvernment et les étudiants, à Montréal ce n'est plus les manifestants qui remplissent les rues mais des torrents d'eau.

C'est assez impressionnant pour vous en montrer quelques vidéos.
Il est tombé quelque 50mm d'eau en 30 min à Montréal et la géographie de la ville a une conséquence assez innatendue sur les réseaux d'assainisement. Jugez par vous même :



Tags orage , Montréal, meteo

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (0)

Ta Yeule!

le 12/03/2012 à 1:17 - terre Québec   nuage -4 °C

Ça faisait longtemps que je ne vous avais pas présenté un petit cours de québécois.

Encore que là ça va être un cours un peu particulier, disons un cours de prononciation. Pour ce qui est du sens vous allez comprendre de vous même.

Alors répétez après Jean-François Mercier : TA YEUUUULE


Tags Jean-François Mercier, humour, cours de québécois

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (3)

Cher Monsieur Vanneste

le 15/06/2011 à 1:15 - terre Québec   nuage 17 °C

Je n'ai pas l'habitude d'utiliser ces lignes pour m'exprimer de cette manière mais il y a parfois des mots qui marquent.

Ainsi je suis qualifié par un député de la République "d'aberration anthropologique". Ces propos et leur justification ont été tenu dans les couloirs de l'assemblée nationale française aujourd'hui même. Ce, quelques instants après que le parlement ai rejeté par 293 voix contre 222 une proposition de loi légalisant le mariage entre personnes de même sexe.

L'auteur de ces mots se justifie ainsi :

"C'est du plaisir sexuel, c'est du divertissement, de l'affection. En quoi cela intéresse la société?"

C'est toujours le même débat, dans "Homosexuel" il y a "sexuel" et c'est tout ce que l'idiot moyen perçoit. Pourtant, aussi sous-homme qu'il puisse paraître aux yeux de certains, même un homosexuel ressent de l'amour. Le même amour qu'un homme et une femme ressentent. Ce sont les mêmes papillons dans le ventre, les mêmes battements de cœur qui s'affolent. Un garçon qui cherche l'âme frère n'est pas en manque d'affection ou de cul, il veut aimer, comme n'importe quel être humain.
À ce titre d'être humain capable d'aimer, cher monsieur Vanneste, la société doit s'intéresser à lui comme à n'importe qui d'autre.

"La société s'intéresse au mariage dans la mesure où il est lié à la procréation dans la majeure partie des cas"

Là le député Vanneste marque un point. Le mariage doit en effet être lié à la procréation puisqu'une fois le bambin né la majorité des couples hétérosexuels... divorcent.
Non mais franchement, parmi les lecteurs de cet article combien se sont mariés uniquement car c'était "lié à la procréation"?
Mais admettons... ...une question me taraude tout de même. Dans la mesure où la société cautionne le mariage quand il est lié à la procréation, cela veut-il dire qu'il faut interdire le mariage aux couples stériles ainsi qu'aux femmes ménopausées?

Le mariage offre un cadre légal de vie à deux personnes qui ont décidé de vivre ensemble. Elles n'ont besoin de cet acte ni pour procréer ni pour aimer. Par contre c'est une étape importante car elle facilite les projets communs (construire, s'assurer, voyager, etc), donne des règles en cas rupture et organise la succession en cas de décès d'un des deux conjoints.

Et par dessus tout si le mariage doit être légalisé en France c'est pour l'égalité. Un homosexuel doit pouvoir voir ses sentiments reconnus et respectés par la société comme n'importe quel autre citoyen.

 

Crédit photo : merci à wanderinghome pour sa photo sous licence Creative Commons By-Nc-Sa

La société s'intéresse au mariage dans la mesure où il est lié à la procréation dans la majeure partie des cas", a-t-il précisé.


Tags mariage , homosexuel

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (6)

Liste de courses

le 13/05/2011 à 18:51 - terre Québec   nuage 12 °C / 12 °C

C'est dimanche qu'arrivent les parents.

Et je vous dis pas à quel point la journée de samedi va être chargée. Déjà rien que de mettre de l'ordre dans la pièce qui me sert de chambre ça va me prendre un bonne partie de la journée. Il faut bien paraître propre quand sa maman arrive.

Ensuite il va falloir faire quelques courses pour nourrir tout ce petit monde. Malheureusement il y a certaine chose que je ne trouverai pas ici et qu'ils faudrait qu'ils prennent dans leur valise.

  1. De la charcuterie. Ça parait bête mais c'est bien difficile de trouver de la vraie bonne charcuterie ici. Je peux vous dire que les soirée raclette on un arrière goût assez fade. Même des simples lardons c'est quasiment introuvable.

  2. C'est pas loin et on en a pas plus de trace ici : une bonne choucroute!
  3. Ça va vous paraitre bête mais on ne connait pas ça ici, des quenelles!
  4. Dans la même ligné, les raviolis en boite. Ici tout se qu'on trouve c'est du faux ravioli avec un espèce de truc dedans qui ressemble à tout sauf à de la viande. Sans quenelle ni ravioli en boite digne de ce nom je me demande bien ce que mangent les étudiants ici.
  5. Des chocapic. Personne ne connait ça ici et après 24 ans à en manger chaque matin c'est dure de s'en passer.

  6. Des viennoiseries. Franchement vous savez pas la chance que vous avez en France de pouvoir manger de bons pains au chocolats, des croissants au beurre, des chaussons aux pommes et j'en passe. Ici ça existe si on cherche bien mais soit ça coûte une fortune soit, c'est dégueulasse.

  7. Des crèmes dessert Danette et Mont Blanc, et tous les yaourts en général. Ici on trouve quelques yaourt mais c'est en grande majorité les yaourts du style 'Bio' ou 'BA' qui sont bon si tu t'inquiètes pour ton transit intestinal mais pas excellent si tu veux un bon dessert. Franchement les Québécois vous savez pas ce que vous ratez!

  8. Ça ça se mange pas mais j'aimerai qu'ils en mettent une bonne dose dans leur valise parce que j'en ai ras le cul de ces 12° grand max.

  9. Et enfin ça non plus ça se mange pas mais j'aimerai ça qu'ils vous mettent tous dans leur valise
    Les grands parents :
  10. Le famille y compris les plus jeunes:

    Et enfin les amis :


Meu oui gros bisous à vous aussi!


Tags

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (7)

Sauf mention contraire, le contenu de ce blog est disponible sous la licence Creative Commons By-Sa, partagez son contenu!
Version 0.3 - Crédits image