Aller au menu | Aller au contenu | Aller au pied de page
Ville de Québec

"Un homme libre, c'est quelqu'un qui tente ce qu'il a envie de faire."

Bientôt un coloc de plus

le 28/11/2012 à 20:02 - terre Québec   nuage -1 °C

Pour ceux qui auraient loupé l'information ma colocatrice est sur le point d'accoucher.

C'est une situation un peu spéciale. Je ne suis ni papa, ni tonton, ni même cousin et pourtant j'ai suivi toute la grossesse au jour le jour. Les premières rondeurs suivi des premières nausées, la préparation de la chambre et bien sûr... les sauts d'humeur!

Maintenant il n'y a plus qu'à attendre. Même si Mélanie n'en peut plus la date officielle reste le 6 décembre.

Ceci dit il pourrai arriver avant et la tradition ici est de parier sur la date exacte de l'accouchement.

La règle est simple : marques ton nom sur le calendrier à la date qui te semble la plus propice à l'accouchement. Indiques aussi l'heure et n'oublie pas de laisser quelques dollars dans la cagnotte.

Le plus proche de la date exacte gagne la moitié de la cagnotte et le reste va aux heureux parents. Original non?

En tout cas mon petit doigt me dit que ça ne devrait pas tarder. Je suis tout seul à l'appartement ce soir et cette nuit c'est la pleine lune. Affaire à suivre!


Tags bébé

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (2)

Ça va être tout noir!

le 04/11/2012 à 18:38 - terre Québec   nuage 1 °C / -3 °C

Vous vous en rappelez peut-être, chaque année l'Amérique du Nord passe à l'heure d'hiver une semaine après l'Europe.

Ici c'est donc cette nuit que l'on a pu profiter d'une heure de sommeil en plus. Et je ne vais pas m'en plaindre car je n'ai pas eu droit à faire une grasse mat' ce matin. Au contraire, ce fut un dimanche passé au bureau histoire d'accumuler des heures de travail en vue des vacances de Noël.

Pour le reste, il semble que mère nature soit passée à l'heure d'hiver elle aussi. On nous annonce un -10°C ressenti pour cette nuit et les premiers flocons sont tombés sur la ville aujourd'hui.


Tags hiver , changement d\'heure

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (6)

Hello Sandy

le 29/10/2012 à 22:21 - terre Québec   nuage 11 °C / 11 °C

Ça a un nom de pré-ado nord américaine mais ça fait peur à toute la côte est du pays!

L'ouragan Sandy arrive en ce moment sur la côte des États-Unis. New-York est en train d'en prendre plein la figure. Le plus fou c'est qu'ici à 900km de New York on en ressent déjà les effets. Imaginez, c'est comme si une tempête à Brest se faisait ressentir à Strasbourg, c'est assez impressionnant la porté de ce machin là.

Depuis ce matin à Québec le vent souffle sans discontinuer et ça va s'intensifier dans le courant de la nuit. Il faut dire qu'on est pile sur le trajet que va emprunter l'ouragan après New-York. Heureusement pour nous une fois au dessus de nos tête ce ne sera "plus" qu'une dépression tropicale. Moins de risque donc mais on attend quand même des vents allant jusqu'à 100km/h et des inondations dans certaines zones côtières.


Tags ouragan

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (3)

En vrac

le 27/09/2012 à 21:46 - terre Québec   nuage 8 °C / 7 °C

Je crois que je n'ai jamais vu la fin du mois arriver aussi vite. Je n'ai même pas encore trouvé le temps de trier les 3 000 photos prises pendant mon voyage début septembre! Mais en attendant que je vous mette la galerie du voyage en ligne, quoi de neuf?


Tags gêle , festival celtique, fest noz

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (0)

Direction le Far West!

le 27/08/2012 à 22:52 - terre Québec   nuage 21 °C / 29 °C

Comme l'année dernière à la même époque nous allons profiter de ce début de mois de septembre pour aller découvrir de nouvelles contrées.

En 2011 ce fût de superbes vacances à travers les parcs naturels de Californie, sur la cote ouest des États-Unis. Comme on ne change pas une équipe qui gagne nous répétons l'expérience cette année. Mais cette fois-ci plus dans les terres : dans le Far West américain.

 


Afficher Far West Trip sur une carte plus grande

Au programme, 2 600 km et une multitude de parcs naturels tous plus impressionnants les uns que les autres. Certains sont connus comme les geysers de Yellow Stone ou encore les monticules rocheux de Monument Valley. D'autres le sont moins et vont certainement nous réserver une multitude de surprises.

Le départ est pour mercredi à destination de Bozeman, dans le nord des États-Unis. Retour prévu le 9 septembre depuis Las Vegas.

Ne reste plus qu'a faire les valises!

PS : Cette année l'image en haut du blogue va être un peu plus vivante qu'à l'habitude et évoluera en fonction de l'endroit où nous sommes chaque jour


Tags voyage , vacances, usa

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (1)

Le mois d'août va être chaud

le 02/08/2012 à 21:13 - terre Québec   nuage 27 °C / 33 °C

Dans tous les sens du terme!

Comme vous pouvez le lire sous le titre de cet article il est 21h passé et il fait encore 27°C dehors. Je peux vous dire que je rédige ces lignes torse nu sur mon balcon parce que ça devient difficile de supporter les 30°C qu'il fait actuellement dans l'appartement.

Outre l'été particulièrement ensoleillé que l'on connaît cette année il y a une autre raison qui me laisse croire que le mois d'août va être mouvementé. On a en effet appris hier (seulement) que des élections législatives vont se tenir le 4 septembre prochain. Il s'agit de renouveler les députés du parlement de la province du Québec.

On le sait (officiellement) seulement depuis hier car ici il n'y a pas de date fixe pour les élections. C'est au Premier Ministre de fixer cette date à son bon vouloir. Et je peux vous dire qu'il ne se prive pas pour organiser ces élections au moment qui lui sera le plus favorable.

Le choix du 4 septembre est donc loin d'être un hasard. Vous avez tous entendu parler du conflit étudiant de ce printemps. Et bien la plus grande crainte du gouvernement en place est la reprise du conflit à la rentré car rien n'est encore réglé.
Le gouvernement actuelle a donc décidé d'organiser ces élections juste avant la reprise des cours. S'il est réélu il se sentira alors légitime pour imposer la hausse des frais aux étudiants, dans le cas contraire ce sera à la nouvelle majorité de se dépatouiller.

3 grands partis vont s'affronter durant cette campagne :

L'impression que ça me donne à première vue c'est que la majorité va changer et que le Parti Québécois va passer au pouvoir. Le Parti Libéral a beaucoup souffert du conflit étudiant et le doute plane sur plusieurs affaires de corruption (comme quoi que ce soit d'un coté ou l'autre de l'Atlantique on en arrive au mêmes problèmes).

Difficile de se faire une idée vu le temps que j'ai passé ici alors j'ai tenté la "Boussole électorale". C'est un site internet qui permet de se placer sur l'échiquier politique Québécois en fonction de ses idées politiques. Au vu des résultats il faut croire que je suis un homme de compromis car difficile de faire plus... central :

À votre tour de tester vos convictions politiques québécoises!


Tags politique , élections

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (3)

14 juillet et festivités

le 15/07/2012 à 13:58 - terre Québec   nuage 27 °C / 35 °C

Ici comme partout ailleurs les français ont fêté le 14 juillet. Et comme chaque année le consulat français de Québec organise un pot pour l'occasion.

La fête se déroulait au domaine Quataraqui et était accessible à tous les français sur invitation. Il suffisait d'aller en demander une au consulat.

C'est un moment intéressant pour plusieurs raisons. D'abord parce-qu'on y croise énormément de monde et ça permet de faire des connaissances. Ensuite parce-qu'on peut se remplir l'estomac de bonne bouffe bien de chez nous!

Et c'est le moins qu'on puisse dire. En plus du champagne offert par le consulat on a pu profiter de stands tenus par des producteurs français pour vanter les mérites de leurs produits. Ainsi on a eu droit à des montagnes de saucissons, vin rouge, fois gras et autres jambons de Bayonne en passant par... des bonbons Haribo (rigolez pas on en a pas ici!). Je peux vous dire qu'on s'est tous jeté dessus pour en acheter car c'est tout simplement des choses introuvables ici, à moins de dépenser des fortunes.


Tags 14 juillet

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (4)

Bonne fête nationale!

le 25/06/2012 à 16:50 - terre Québec   nuage 16 °C

C'était hier la Saint Jean-Baptiste, jour de la fête nationale québécoise.

Alors vous allez me dire "ah ba c'est con encore un jour férié qui tombe un week-end". Et bien non! faut pas oublier qu'ici si un jour férié tombe un samedi ou un dimanche le jour chômé est repporté au lundi. Conséquence des plus plaisante, je ne travaille pas aujourd'hui Tongue out. Et ce n'est pas tout, dimanche prochain c'est la fête du Canada ce qui nous permet de profiter d'un autre week-end de 3 jours.

Mais revenons en à la saint Jean. La saint Jean on connaît bien ça en France. Je me rappelle des nombreuses chavandes montées dans les villages alentours pour l'occasion. Pour ceux qui ne connaissent pas, le principe était de faire de cette chavande un gigantesque brasier, le "feu de la Saint Jean", pendant que la bière coullait à flot à la buvette et que le bal réunissait les coeurs.

Mais quel est le rapport entre la Saint-Jean et le Québec me direz-vous? À la suite de plusieurs hasards historique c'est le pape Pie X qui fit de saint Jean-Baptiste le saint patron des canadiens français. C'est ensuite le gouvernement Québécois qui décréta la saint Jean fête nationale et journée chômée.

Depuis lors comme dans tous les pays la veille de la fête nationale c'est beuverie et concerts. D'ailleurs ça ne plait que moyennement à la ville qui a lancé une campagne publicitaire assez clair avant les festivités (à droite). En gros "un bon patriote ne bois pas pour fêter le Québec" et vous l'aurez compris "Colons" en bon québécois signifie "Imbéciles".

Pour moi c'était la première saint Jean puisque l'année dernière le temps plus qu'humide avait eu raison de notre enthousiasme. Direction les plaines d'Abraham (ce parc énorme au beau milieu de la ville) samedi soir pour profiter des festivités.

Pas de beuverie pour moi, je suis bien trop raisonnable Innocent. Par contre une soirée rythmé par les prestations des artistes québécois sur scène. Et une chose qui m'a étonné : les discours très favorable à la souveraineté québécoise tenu par ces mêmes artistes. Est-ce une habitude durant cette journée particulière ou est-ce le retour (poussé par la crise étudiante) d'une idée que je croyais dépassée? Les élections qui se profilent à l'automne devraient nous donner un bon indice.


Tags Saint Jean

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (1)

38ème manifestation nocturne

le 31/05/2012 à 23:48 - terre Québec   nuage 0 °C

Le conflit étudiant se dirige tout droit dans un mur ce soir.

Que s'est-il passé depuis mon dernier article?

La semaine dernière le gouvernement a tenté d'imposer une loi spéciale dans le but d'étouffer le mouvement étudiant et de contrôler les manifestations.

Entre autres articles cette loi impose désormais que tout rassemblement de plus de 50 personnes doit être déclaré à la police. Sans ça l'organisateur risque une amende de 25 000$. Je peux vous dire que ça en décourage quelques uns.
Alors les manifestants ont décidé de s'exprimer sans se rassembler mais en se faisant quand même entendre. Vous me suivez toujours?
Mais comment faire du bruit sans se rassembler en trop grand nombre? et bien ils ont fait comme n'importe qui et ils ont pris ce qu'ils avaient sous la main : des casseroles!

Tous les soirs à 20h dans toutes les rues de la province les gens sortent sur les trottoirs et tapent sur leur casseroles. Ne croyez pas que c'est un mouvement isolé, tout autour de chez moi à 20h où que je regarde c'est un véritable tintamarre!
Voila une vidéo qui résume bien l'état d'esprit qui peut régner pendant ce quart d'heure de manifestation festive.

Bref les étudiants ne compte pas se laisser intimider par une loi spéciale et le gouvernement s'est rendu compte qu'il ne s'en sortirai pas comme ça non plus.

Les 2 parties on décidé la reprise des négociations en début de semaine. Ça a été un débat plutôt intense puisqu'il s'est étendu sur 4 jours entre lundi et ce jeudi soir. Malheureusement ce soir c'est la ministre qui a quitté la table de négociation estimant que la négociation allait dans le mur.

C'est vrai que ça va dans le mur, à mon avis plutôt à cause du gouvernement. Il n'a fait que proposer une baisse minime dans frais de scolarité (il est passé d'une hausse de 250$ par an a une hausse de 220$) qui passe plus comme une provocation qu'un pas en avant.

À la limite peu importe le contenu des négociations je ne comprends même pas que ce soit la partie gouvernementale qui ai quitté la table. C'est le rôle du gouvernement de maintenir coûte que coûte le débat, il ne peut pas claquer la porte.

Et maintenant où va-t-on?

Bonne question et je dois dire qu'on est tous assez pessimiste pour les prochains jours. D'ailleurs dès ce soir la manifestation a été plus violente que ce qu'on a pu connaître les soirs précédents.

Histoire de tâter un peu l'ambiance je suis allé moi aussi taper sur ma casserole ce soir. On s'est rendu jusque devant le parlement où l'ensemble des manifestants de la ville se rassemble avant de défiler. Malheureusement la manifestation ayant été déclarée illégale par les forces de police j'ai préféré ne pas y prendre part pour ne pas me retrouver au beau milieu d'une situation qui dégénère. D'ailleurs j'ai croisé le cortège 1h plus tard en rentrant à la maison et j'ai pu assister et filmer une charge de l'escouade antiémeute.

C'est réellement impressionnant à voir et ça n'augure rien de bon pour la suite des événements. Regardez plutôt :


Tags manifestation , loi 78

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (3)

Dans la rue

le 23/05/2012 à 0:28 - terre Québec   nuage 16 °C

Les avenues québécoises se remplissent d'étudiants tous les soirs depuis 1 mois. Mais que se passe-t-il exactement?

En France on sait ce que c'est des manifestations étudaintes. Mais au Québec le simple fait de manifester n'est pas si courant, alors quand en plus ça dure plusieurs mois ça commence à faire jaser.

Tout a commencé il y a 3 mois de cela quand le gouvernement québécois dirigé par le premier ministre Jean Charest a décidé d'augmenter de 75% les droits d'inscription universitaire.

Des droits pour rentrer à l'université?

Au Québec contrairement à la France une année d'étude universitaire n'est pas gratuite, loin de là! Il en coûte environ 3 000$ (2 300€) pour un étudiant pour pouvoir suivre 1 année de cours. Et ça c'est seulement les droits d'inscription. Ensuite il faut acheter ses livres, son matériel scolaire, se loger, se nourrir etc... Conséquence la majorité des québécois sortent de leurs études avec des dettes sur le dos.

Ceci-dit c'est comme ça que ça se passe en Amérique du Nord. Toutes les universités exigent des droits d'inscription à leurs étudiants et ces droits sont souvent proportionnels à la réputation de l'université.

Pourquoi augmenter les droits?

Au Québec comme ailleurs l'heure est aux économies, alors le gouvernement cherche par tous les moyens à faire des coupes. Sa réflexion est simple : puisque les frais universitaire sont gelés depuis plusieurs années et qu'ils sont largement en dessous de la moyenne des autres universités nord américaines on va les augmenter.

Sauf que...

Sauf que le gouvernement a fait 2 erreurs :

75% d'augmentation c'est une année scolaire qui coûte maintenant 5 250$ (4 000€).
Conséquence plusieurs établissements se sont mis en grève dès le mois de février et les manifestations ont commencées dans les plus grandes villes de la province.
Les étudiants se montrent, communiquent, expliquent pourquoi ils ne veulent pas de cette réforme et quelles sont selon eux les solutions. Ils se sont même trouvé un symbole : un carré rouge (ici à droite). Celui-ci a rapidement fleuri sur toutes les vestes. Aujourd'hui impossible de ne pas en croiser dans les bus, les rues et même parmi mes collègues. Certain en ont mis de gros sur leurs fenêtres ou encore leurs balcons.

Trois organisation étudiantes sont sorties du lot et ont entamé des discussions avec la ministre de l'éducation. La ministre voulait d'abord l'arrêt des manifestations et les étudiants avant tout le retrait de la réforme. L'impasse pointait le bout de son nez et ça n'a pas manqué. Après plusieurs semaine de négociation infructueuses la ministre a présentée sa démission et a annoncée son retrait de la vie politique.

Les manifestations elles continuent. On en est ce soir à la 29ème manifestation nocturne consécutive.

Le début de l'engrenage

Le gouvernement n'a pas chômé. Dès le lendemain de la démission une nouvelle ministre de l'éducation est nommée et elle ne compte pas se laisser marcher dessus.

Face à la persévérance des étudiants le gouvernement a décidé d'employer la manière forte. Et il n'y est pas allé de main morte. Le gouvernement a fait passer une loi spéciale restreignant pour 1 année la liberté de manifester. Ainsi :

Et ça marche ?

Je ne comprends pas comment le gouvernement pense apaiser la situation avec une pareille loi. Il ne sait pas à quoi il s'attaque. C'est d'ailleurs l'effet inverse qui s'est produit aujourd'hui puisque Montréal a connu cet après midi la plus importante manifestation que le Canada n'ai jamais connu. Les estimations les plus faibles annoncent 200 000 personnes dans les rues de Montréal. Comptez vous même :

Petite illustration des slogans scandés pendant la manifestation "Charest, ouhou!" ou encore "La loi spéciale on s'en câlisse"


Ça n'est maintenant plus seulement les étudiants qui manifestent mais aussi toute une partie de la population qui bien que parfois favorable à la hausse des frais universitaire s'inquiète de la dérive du gouvernement sur le plan de la liberté d'expression.

La solution?

À mon sens la seule solution viable serai de déclncher de nouvelles élections législatives. Pourquoi?
Au Québec les élections ne sont pas à date fixe et c'est au gouvernement en place de déterminer la date des prochaines élections (dans certaine délais  bien heureusmenent). Et on parle de ces élections depuis des mois. Elles auraient dû se tenir au printemps mais finalement aucune annonce n'a été faite. Et pour cause, avec les derniers développement des manifestations étudiante le gouvernement en place a peu de chance de passer.

Aujourd'hui on parlait d'élections provinciale à l'automne, mais en attendant que va-t-il se passer? Affaire à suivre...


Tags politique , manifestation, carré rouge, étudiants

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (7)

Sauf mention contraire, le contenu de ce blog est disponible sous la licence Creative Commons By-Sa, partagez son contenu!
Version 0.3 - Crédits image