Aller au menu | Aller au contenu | Aller au pied de page
Ville de Québec

"Un homme libre, c'est quelqu'un qui tente ce qu'il a envie de faire."

Dis moi Kate, ça te dirait un trip au Canada?

le 20/07/2011 à 20:23 -   nuage 21 °C

Et le prince venu eu beaucoup d'enfant et vécu une vie heureuse.

Bon dans les fait c'est un peu moins glamour que ça. C'était le premier déplacement outre-mer du prince William depuis son mariage et c'est le Canada qui a été choisi pour 10 jours de voyages. L'Ontario, le Québec ou encore l'Île du Prince Edouard, ils ont pas chaumé!

Tant que le couple est sur le sol canadien c'est le Canada qui paye le voyage. Ça a d'ailleurs fait grincer quelques dents, avec raison...
Par exemple le couple arrivé à Québec en provenance de Montréal à bord d'une frégate de l'armée canadienne, le NCSM Montréal (NCSM pour Navire canadien de Sa Majesté). Y'a qu'a voir la photo prise au port de Québec pour comprendre à quel point le voyage a du être romantique...

On pourrai croire que le Canada a été choisi par hasard, loin de là. Une des raisons de la présence du prince cet été fut de représenter la couronne d'Angletterre à l'occasion de la fête du Canada, le 1er juillet. L'année dernière c'est la reine qui était présente. La différence c'est que la reine n'a pas daignée mettre les pieds  au Québec. Pour cause, la dernière fois qu'elle a tenté un passage à Québec c'était en 1964. Tous les québécois s'en souviennent comme "Le samedi de la matraque" tellement la répression des manifestations anti-monarchiques a été violente.

C'est là que se cache toute la symbolique de ce voyage. Le prince William est pressenti pour accéder à la couronne à la suite de sa grand-mère, piquant au passage la place à son père. Reste à savoir s'il sait se faire apprécier de la population. Le Québec est donc un test pour lui et son avenir à la monarchie. Si l'accueil est chaleureux ce sera un signe lancé en faveur de son accession au trône. Mais si la visite est plus mouvementée ça risque de lui mettre des bâtons dans les roues. C'est d'ailleurs ce qui est arrivé au prince Charles lors de sa visite à Montréal l'année dernière.

Alors on est allé faire un tour à la mairie de Québec pour prendre le pouls de cette visite. On y a vu des militaires, le prince, le premier ministre québécois ou encore le maire de Québec. Et en avant de tout ça, bien protégé par une ligne de policiers, quelques manifestants qui avaient en effet une dent contre la monarchie.

Ils ont même fait voler un avion au dessus du centre ville traînant une bannière "Vive le Québec libre!".

Malgré tout ces manifestations sont restées des actions isolées. Il n'y a pas eu de violence avec la police, le prince William a fait sont discourt en français et la presse a retenu que Québec avait accueillit le prince chaleureusement. Maintenant on attend la reine!


Tags prince William , monarchie

Creative Commons License Partagez cet article!
retour en haut haut
plus vert Commentaires (0)

Sauf mention contraire, le contenu de ce blog est disponible sous la licence Creative Commons By-Sa, partagez son contenu!
Version 0.3 - Crédits image